lundi 11 septembre 2017

Croqueurs de mots - défi 190

Pour cette rentrée c’est votre amirale Dômi qui s’y colle.
Voici ce qu’elle vous demande :

Et si Jésus naissait de nos jours…


Année 1970

Sur les plateaux du Larzac 
Une jeune femme à la chevelure fleurie
Mettait au monde dans sa bergerie
Un bien beau poupon

A l'école il a été remarqué
Pour sa théorie des ensembles
Comptant en bases variées

Au collège il  n'hésitera pas 
Grec et latin il apprendra
Contestataire deviendra
Son livret scolaire s'en ressentira 

Et si la guerre gronde
De par tout le monde
Aux puissants il déplaît
Annonçant la paix

Ce soir sur toutes les chaines 
Ne ratez pas son interview à la télé


LC de la Cachette  - texte -  clic sur photos

15 commentaires:

  1. Ah oui Josette je veux voir et l'entendre, pardi... ,-) 47 ans le p'tit Jésus... Merci, bises

    RépondreSupprimer
  2. "jésus revient
    Jésus revient parmi les siens"(air connu)

    Ah! les annés 70! ´
    tu as choisi l' époque du pouvoir des 🌺., rétrospectivement moins sombre que de nos jours... est-ce une illusion?

    RépondreSupprimer
  3. Bravo Josette, défi relevé avec brio, et ce n'était pas facile !
    Bises et bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  4. oui Jesus contestataire , au Larzac ou ailleurs,sauvant comme il peut la terre et les terriens....

    RépondreSupprimer
  5. On n'en entend plus parlé en 2017, mais peut-être a-t-il su brouiller les ondes ????

    RépondreSupprimer
  6. j'en connais un, il est saucisson à Lyon

    RépondreSupprimer
  7. Des mots qui collent à hier, aujourd'hui et demain. Œuvrons pour leur survie.

    RépondreSupprimer
  8. C'est Macron.... excuse moi je suis incorrigible. J'ai bien aimé. Belle semaine.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis passé hier et je n'ai su quoi dire, pas bien réveillée sans doute. Je rigole en lisant le com de Gérard et celui de Martine85, car hier j'avais pensé la même chose. En fait il en a juste la tête si on peut dire. Il va pouvoir marcher sur l'eau à Saint Martin mais il ne sait pas trop multiplier les pains à ce qu'on voit. Bon je file.

    Bises

    RépondreSupprimer
  10. je ne sais pas ce qu'il fallaitregarder mais ton poéme fidéle à tes qualités , j'en profite pour te faire un très gros bisous

    RépondreSupprimer
  11. C'est super, Josette ! Bravo et bonne soirée de ce mardi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  12. Excellent, Josette ! Gros bisous !

    RépondreSupprimer
  13. Et bien tu vois que tu as été bien inspirée ;)
    Bravo Josette.
    Bisous.
    Domi.

    RépondreSupprimer
  14. Tu as été bien inspirée par ce thème !

    RépondreSupprimer