jeudi 8 février 2018

Jeudi poésie - Musique


*Chopin : Concerto pour piano et orchestre n°1 en mi mineur opus 11 
samedi 3 février Folle journée de Nantes auditorium Stefan Zweig


Chopin, mer de soupirs, de larmes, de sanglots
Q’un vol de papillons sans se poser traverse
Jouant sur la tristesse ou dansant sur les flots.
Rêve, aime, souffre, crie, apaise, charme ou berce,
Toujours tu fais courir entre chaque douleur
L’oubli vertigineux et doux de ton caprice
Comme les papillons volent de fleur en fleur;
De ton chagrin alors ta joie est la complice:
L’ardeur du tourbillon accroit la soif des pleurs.
De la lune et des eaux pale et doux camarade,
Prince du desespoir ou grand seigneur trahi,
Tu t’exaltes encore, plus beau d’etre pali,
Du soleil inondant ta chambre de malade
Qui pleure a lui sourire et souffre de le voir…
Sourire du regret et larmes de l’Espoir !

Marcel Proust
LC de la Cachette   - clic sur photos

10 commentaires:

  1. Un très beau texte de Monsieur Proust en hommage a Chopin
    Bises Josette

    RépondreSupprimer
  2. La musique est un des grands bonheurs de la vie!
    Je te souhaite une journée pleine de musique Josette.
    Et prends garde à ne pas glisser avec le verglas!
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  3. Coucou ma Josette,
    Je ne connaissais pas ce beau texte de Proust, quel hommage à Frédéric Chopin !
    Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  4. J'aime la musique de Chopin et quel bel hommage de Marcel Proust à ce grand compositeur !
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Sur des mots, sur des notes, une belle page!

    RépondreSupprimer
  6. j'aime beaucoup les nocturnes de Chopin !

    RépondreSupprimer
  7. C’est très beau!
    Que Proust rende hommage à Chopin , quoi de plus normal pour le créateur de la petite sonate de Vinteuil!

    RépondreSupprimer
  8. çà ne pouvait être que réussi

    RépondreSupprimer
  9. Encore une fois mon commentaire s'est envolé !!!

    RépondreSupprimer